cliquez pour visiter le siteA environ 60 km de Beyrouth, Anjar est un site particulier du Liban. Découvert assez récemment, en 1943, il présente la résidence d'été construite au début du 8ème siècle par le calife omayyade al-Walid. Anjar était située sur la route qui relie la Békaa à Damas. Elle succédait à une ancienne ville nommée Gerrha, fondée par les arabes ituréens dont les rois-prêtres géraient les cultes de Baalbeck.
Située au pied de l'Anti-Liban, Anjar est l'unique site du Liban datant de l'époque omayyade. Une tradition arabe fait aborder l'Arche de Noé à Anjar. Les principaux vestiges d' Anjar sont :
- Le Grand Palais qui fut le premier monument découvert en 1949 dont un mur et les principales arcades ont été reconstruites.
- Au Nord du Grand Palais, les ruines de la Mosquée mesurant 45 x 32 mètres qui dispose de deux entrées publiques et d'une entrée privée pour le calife.
- Le Petit Palais recouvert par de riches motifs dans la pure tradition gréco-romaine.
- Les Thermes (au trois secteurs traditionnels des thermes romains) : une grande salle commune ainsi que trois autres pour l'eau froide, l'eau tiède et chaude.


retour au choix Lyban