Cité nabatéenne du Néguev, Avdat n'était au départ qu'une simple halte pour les caravannes qui, parties de Pétra, faisaient route vers Gaza. La ville doit son nom au roi nabatéen Obodas II (30-9 av. J.-C.).

Les Nabatéens apparaissent dans l'histoire du Proche-Orient à la fin du IV° siècle av.J.-C. et prendront une place importante dans le grand commerce (soie, épices, aromates) grâce à la domestication du dromadaire, et à des relais équipés de vastes citernes dans des paysages semi-désertiques.Dépossédés de leur monopole par la marine romaine, ils se reconvertiront à l'agriculture et perdront leur indépendance sous Trajan.

Perchée sur un éperon rocheux, Avdat domine un vaste plateau entaillé par les eaux jadis abondantes d'une source: la gorge étroite et profonde du Nahal Zin remonte vers le nord entre deux parois à pic. A la sortie des gorges commence le désert de Zin.

Ici vécurent de longues années les clans sortis d'Egypte sous la conduite de Moïse.

Cliquez sur les miniatures: