Cliquez sur le site de votre choix:

De nombreux épisodes de la vie de Jésus, décrits dans les Évangiles, se sont déroulés sur, ou sur les berges, du Lac de Tibériade

(La tempête apaisée (Lc 8, 12,25), la pêche miraculeuse (Lc 5, 4-6), la dernière apparition aux disciples alors qu'il était ressuscité (Jn 21, 1s)).

Le lac est devenu naturellement, un lieu immuable de pèlerinage chrétien :

Capharnaüm, ancienne cité, sur la rive nord du lac, de l'hébreu kfar (village) et Nahum (compassion, consolation). Vestiges de la synagogue dans laquelle est venu prêcher Jésus et où il guérit l'esclave du centurion. Maison de saint Pierre ;

Dôme du Mont Thabor, le lieu de la transfiguration du Christ ;

Mont des Béatitudes, une colline au nord de Tabgha, site du sermon sur la Montagne où Jésus proclama : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu » ;

Tabgha, sur la rive ouest, le lieu du miracle de la multiplication des pains et des poissons par le Christ ;

Koursi, le lieu du miracle de la guérison de deux démoniaques par le Christ ;


Le lac est aussi un lieu de pèlerinage pour les juifs. Les pèlerins juifs viennent prier sur :
le Mausolée de Rabbi Akiva, sur une colline surplombant le lac ;
le tombeau de son disciple, Rabbi Meïr Baal Hanes, à l'entrée de la ville près des sources chaudes de Tibériade dont subsistent les restes de la synagogue de Hammath
l'ancien cimetière de Tibériade qui contient les tombes de nombreux rabbins
le tombeau de Moïse Maïmonide, philosophe, physicien, savant du XIIe siècle auteur d'un code de loi, le Mishné Torah ;